Languedoc-Roussillon

C’est la fiesta tout le week-end de Pentecôte à la Féria de Nîmes

Ça ne vous manque pas de faire enfin la fête au soleil ? Alors pour le week-end de Pentecôte, on a ce qu’il vous faut du 12 au 16 mai à la Féria de Nîmes : fiestas, bodegas et sevillanas.

[ Des danses envoûtantes ]

Que diriez-vous de tout un week-end de flamenco et de sévillanes ? Ces danses gracieuses et séduisantes venues d’Espagne envahissent toute la ville de Nîmes à l’occasion de la Féria de Pentecôte. Plusieurs jours au son des fanfares, les fameuses peñas, ne vous laisseront pas insensibles. Dès le défilé d’ouverture de la Féria de Pentecôte, la Pégoulade, vous serez pris d’une joyeuse folie contagieuse. Ressortez vos longues jupes virevoltantes, vos caracos affriolants et de bonnes chaussures, Nîmes devient une fête à chaque coin de rue.

Flamenco, danse
Le Flamenco, Carmel Natan Sheli © Flavio - Flickr

[ Des tapas pour exciter vos papilles ]

Pendant la Feria de Nîmes, des bodegas (restaurants) à tapas et sevillanas vous tendent les bras dans toute la ville et à toute heure. Que ce soit à l’Imperator, au Bada Bing ou au Pablo Romero, vous ne serez jamais seul pour chanter, danser et vous amuser, sans abuser de la sangria bien sûr. Si vous voulez faire un petit tour des bodegas les plus typiques, Jo et Fabiana vous livrent leurs préférées :

  1. Bodega Pépé de Montijo, vieille taverne à l’espagnole (13 rue Bigot)
  2. Col y Toros, pour y entendre tout sur la corrida (10 rue Tedenat)
  3. Del Pilar sous les jolies voûtes (10 rue de l’Horloge)
  4. La Macarena dite El Patio de Jamon (12 rue Delon Soubeyran)

Et si vous voulez vraiment vous retrouver au cœur de l’Andalousie nîmoise, allez dans le quartier piéton de l’Ecusson où siège le Centre Culturel Andalou, vous y trouverez tout pour passer un excellent moment : bodegas, tapas, tortillas et spectacles de flamenco.

[ Vous aimez les émotions fortes ? ]

Vous n’avez jamais participé à une course de vachettes ? C’est l’occasion d’y aller, à condition de courir vite. Les ancestrales traditions camarguaises perdurent depuis plus d’un siècle à Nîmes avec les abrivados encadrés par les gardians à cheval ou l’encierro. Ce ludique lancer de petits taureaux dynamiques qui n’auront de cesse de vous poursuivre jusqu’à ce que vous sautiez la barricade. Trop de frayeur pour vous ? Alors préférez les sièges à l’ombre des Arènes de Nîmes, parmi les plus splendides de Méditerranée. Les meilleurs toreros du monde sont attendus à la Feria de Nîmes, incontournable des vrais aficionados, passionnés de Corrida. Place aux jeunes, Nîmes n’aura jamais eu autant de « novillos » qu’à la Féria de Pentecôte 2016 : des talents à découvrir, comme Lea Vicens, la belle et talentueuse cavalière nîmoise. N’oubliez pas en souvenir, l’affiche 2016 qui chaque année est faite par un artiste, à collectionner.

Lea VICENS - Femme torero à cheval
Lea VICENS - Femme torero à cheval © L. Vicens

Photo Home © memyselfaneye/Pixabay
Le Flamenco, Carmel Natan Sheli © Flavio - Flickr

comments powered by Disqus